Michel Bitbol, DIRECTEUR DE RECHERCHE CNRS, CREA/ECOLE POLYTECHNIQUE


MODULE DE PHILOSOPHIE DE LA CONNAISSANCE
(Dans le cadre du M2 de Philosophie Contemporaine, Université Paris I)

Connaissance et constitution d'objectivité au XXe siècle (1ère partie)

2005-2006
Mardi 11h-13h au 2ème Semestre (à partir du mois de Février)
17, rue de la Sorbonne, Escalier C 1er étage, Salle Lalande

Si être objectif c'est, selon la définition de Cassirer, être un élément constant et nécessaire de l'expérience, alors constituer l'objectivité revient à rechercher activement (avec des procédés différents selon les situations historiques et les intérêts de connaissance) des complexes de phénomènes invariants. Le sujet central de ce cours sera de comprendre comment les philosophes de la connaissance d'inspiration transcendantale en sont venus au vingtième siècle à cette caractérisation active, méthodologique, dynamique de la constitution d'objectivité, alors que leur source kantienne en offrait (à première vue) une vision statique, valable en tous temps et pour chaque être rationnel. L'investigation mettra en évidence le rôle déterminant qu'ont joué les bouleversements contemporains des théories physiques dans cette réorientation. Nous analyserons en particulier les efforts d'adaptation du paradigme kantien face aux théories de la relativité, chez Carnap, Reichenbach et Cassirer.

Bibliographie

R. Carnap, La construction logique du monde, Vrin, 2002
E. Cassirer, Substance et fonction, Minuit, 1977
E. Cassirer, La théorie de la relativité d'Einstein (Trad. Fr. J. Seidengart), Cerf, 2000
E. Cassirer, Philosophie des formes symboliques (3 volumes), Minuit, 1972
M. Friedman, Dynamics of reason, CSLI-Stanford, 2001
E. Kant, Critique de la raison pure, Trad. A. Renault, Champs-Flammarion, 2002
A. Pickering, The mangle of practice, University of Chicago Press, 1995
J. Piaget, Introduction à l'épistémologie génétique (I, Mathématiques; II, Physique), P.U.F., 1973
K. Popper, Les deux problèmes fondamentaux de la théorie de la connaissance, Hermann, 1999
H. Reichenbach, The theory of relativity and a priori knowledge, University of California Press, 1965

Retour à la page de garde