Principaux livres de Geneviève Rodis-Lewis,

 

 

G. Lewis, L'individualité selon Descartes, Paris, Vrin, 1950

G. Lewis, Le problème de l'inconscient et le cartésianisme, Paris, PUF, 1950, seconde édition 1985

G. Rodis-Lewis, La morale de Descartes, Paris, PUF, 1956, troisième édition revue, 1970

G. Rodis-Lewis, Nicolas Malebranche, Paris, PUF, 1963

G. Rodis-Lewis, Platon et la "chasse de l'être", Paris, Seghers, 1965, quatrième édition 1972

G. Rodis-Lewis, Descartes et le rationalisme, PUF, coll. Que sais-je?, 1966, nombreuses rééditions

G. Rodis-Lewis, La morale stoïcienne, Paris, PUF, 1970

G. Rodis-Lewis, L'Oeuvre de Descartes, Paris, Vrin, 1971

G. Rodis-Lewis, Epicure et son école, Paris, Gallimard, 1976, deuxième édition complétée, Paris, Gallimard, coll. Folio, 1993

G. Rodis-Lewis, Descartes, Textes et débats, Paris, Hachette, Le livre de poche,1984

G. Rodis-Lewis, Idées et vérités éternelles chez Descartes et ses successeurs, Paris, Vrin, 1985

G. Rodis-Lewis, L'anthropologie cartésienne, Paris, PUF, 1990

G. Rodis-Lewis, Regards sur l'art, Paris, Beauchesne, 1993

G. Rodis-Lewis, Descartes. Biographie, Paris, Calmann-Lévy, 1995

G. Rodis-Lewis, Le développement de la pensée de Descartes, Paris, Vrin, 1997.

Geneviève Rodis-Lewis, qui a édité l'Oeuvre de Malebranche en deux tomes dans la collection de la Pléiade (Gallimard, 1979 et 1992), est aussi l'auteur de nombreux articles sur les cartésiens, y compris peu connus comme Dom Robert Desgabets, et sur les post-cartésiens célèbres: Spinoza, Malebranche, Leibniz.

 

 

Le Bulletin cartésien XXXIII des Archives de Philosophie (cahier 68-1 Printemps 2005), a publié, dans son liminaire, "Geneviève Rodis-Lewis, in Memoriam", texte de Annie Bitbol-Hespériès (p. 137-140)

 

Retour à la page d'accueil

 

Programme de la journée d'hommage à l'oeuvre de Geneviève Rodis-Lewis, organisée en Sorbonne, salle Louis Liard,
le samedi 11 juin 2005 par le CENTRE D'ETUDES CARTESIENNES de l'Université de Paris IV-Sorbonne

en collaboration avec: Il Centro di Studi su Descartes e il Seicento (Université de Lecce),

et L'équipe de recherche Identité et subjectivité (Université de Caen)


Une autre histoire de la
philosophie du XVIIe siècle

Déroulement de la journée en hommage à l'oeuvre
de Geneviève Rodis-Lewis


9h30

Présidence : Jean-Luc Marion

Introduction et présentation
de l'oeuvre de
Geneviève Rodis-Lewis
par Giulia Belgioioso (Lecce)
et Jean-Marie Beyssade
9h45
Jean-Marie Beyssade
(Paris IV-Sorbonne)
Les
Descartes de
Geneviève Rodis-Lewis.
La pensée du
développement
10h30
Xavier Kieft (Caen)
Le problème de l'inconscient
selon Descartes
Pause

Présidence : Giulia Belgioioso
11h30
Laurence Devillairs
(Collège de France)
Cartésiens et cartésianisme

Pause

Présidence : Jean-Marie Beyssade
14h30
Annie Bitbol-Hespériès (Paris)
L'anthropologie cartésienne
et la médecine
15h15
Giuliano Gasparri
(Rome-La Sapienza)
La création des vérités
éternelles dans la
postérité de Descartes
Pause

Présidence : Jean-Luc Marion
16h15
Denis Kambouchner
(Paris I-Panthéon Sorbonne)
Les fruits moraux de la
métaphysique
17h
Conclusions
par Jean-Luc Marion
(Paris IV-Sorbonne)

 

 

 

 

Les actes de cette journée ont été publiés en 2007, dans La Revue philosophique de la France et de l’étranger, tome 132, numéro 3, sous le titre

Geneviève Rodis-Lewis, interprète de Descartes.

 

Liste des articles publiés :

 

 

-Michel Fichant et Jean-Luc Marion, Geneviève Rodis-Lewis, interprète de Descartes.

Un hommage du Centre d’Etudes Cartésiennes. (p. 275-276)

-Giulia Belgioioso, Les études cartésiennes en France et en Italie (p. 277-288)

-Jean-Marie Beyssade, Les Descartes de Geneviève Rodis-Lewis et la pensée du développement. (p. 289-306)

-Xavier Kieft, Le problème de l’inconscient selon Descartes (p. 307-321)

-Giuliano Gasparri, La création des vérités éternelles dans la postérité de Descartes (p. 323-336)

                                           -Annie Bitbol-Hespériès,  L’Anthropologie cartésienne et la médecine (p. 337-356)

-Denis Kambouchner, Geneviève Rodis-Lewis et la sagesse cartésienne (p. 357-372)

 

 

 

Rééditions des ouvrages de Geneviève Rodis-Lewis ou des textes édités par Geneviève Rodis-Lewis :

 

 

La Biographie de Descartes par Geneviève Rodis-Lewis a été rééditée, début 2010, aux éditions du CNRS.

 

La librairie philosophique Vrin a republié, fin 2010, l’édition du traité de Descartes sur Les passions de l’âme, par Geneviève Rodis-Lewis. Cette réédition, dans la collection de poche Bibliothèque des textes philosophiques, bénéficie d’une nouvelle présentation typographique. L’orthographe et la ponctuation ont été modernisées. L’avant-propos et le supplément bibliographique ont été rédigés par Denis Kambouchner.

L’avant-propos de Denis Kambouchner commence ainsi : « Voici republiée dans une nouvelle présentation l’édition classique des Passions de l’âme. Par ce mot de « classique », il faut entendre : scientifiquement irréprochable et accessible à tous ;  insurpassée par l’ampleur de l’information comme par la netteté de la présentation ; emblématique d’un moment des études cartésiennes, et ayant ouvert des pistes en grand nombre pour les recherches ultérieures ».

 

L’œuvre de Descartes par Geneviève Rodis-Lewis, indispensable ouvrage de référence, a été réédité chez Vrin, en septembre 2013, en un volume.