Michel Bitbol

MODULE DE PHILOSOPHIE

DE LA PHYSIQUE CONTEMPORAINE
(Dans le cadre du DEA d'Histoire et Philosophie des Sciences de l'Université Paris I)

Interprétations relationnelles

de la physique quantique

2004-2005
Vendredi de 14h à 17h (2ème semestre; Premier cours le 4 février 2005),

IHPST, 13, rue du Four, 75006 Paris

Retour à la page d'accueil

Max Jammer a consacré deux chapitres centraux de son livre classique The philosophy of quantum mechanics au caractère de bout en bout relationnel de la physique quantique. Les titres de ces chapitres sont: « la conception interactionnelle des attributs microphysiques », et la « conception relationnelle des états quantiques ». La raison de son insistance est que la postérité de Bohr et de Heisenberg n'a pas cessé de souligner l'impossibilité de comprendre le symbolisme des théories quantiques si on les lit comme descriptions de véritables propriétés d'objet ou même d'« états » intrinsèques de systèmes. Il suffit de lire G. Hermann, qui affirme en 1935 « (...) le caractère seulement relatif de la description quantique » ou encore V. Fock en 1962, selon lequel « (...) une description quantique d'un objet au moyen d'une fonction d'onde correspond à l'exigence de relativité à l'égard des moyens d'observation ». Plus tard, les mêmes remarques sur l'impossibilité de déconvoluer les phénomènes microscopiques, ainsi que sur la « non-séparabilité » manifestée par les corrélations d'Einstein, Podolsky et Rosen, ont motivé une floraison d'interprétations « relativisantes » des théories quantiques. Leurs auteurs (à partir de 1957) sont H. Everett, M. Davis, D. Finkelstein, M. Mugur-Schächter, C. Rovelli, D. Mermin et P. Teller etc.
Ce cours comprendra trois parties:
1) Histoire; 2) Concepts; 3) Actualité des interprétations relationnelles de la mécanique quantique. Une introduction générale préalable aux théories quantiques permettra aux étudiants de formation philosophique de suivre sans difficulté ces développements spécialisés.

 

ELEMENTS DE BIBLIOGRAPHIE:

1) Histoire
-W. Heisenberg, Principes physiques de la théorie des quanta, J. Gabay, 1998
-N. Bohr, Physique atomique et connaissance humaine, Folio-Gallimard 1991
- M. Jammer, The philosophy of quantum mechanics, Wiley, 1974
-G. Hermann, Les fondements philosophiques de la mécanique quantique, Vrin 1996
-E. Schrödinger, Physique quantique et représentation du monde, Points-Seuil 1992

2) Concepts
-B. Van Fraassen, Quantum mechanics (an empiricist view), Oxford U.P. 1991
-R.I.G. Hughes, The structure and interpretation of quantum mechanics, Harvard U.P., 1992
-B. d'Espagnat, Le réel voilé, Analyse des concepts quantiques, Fayard, 1994
-P. Teller, An interpretive introduction to quantum field theory, Princeton U.P., 1995
-M. Bitbol, Mécanique quantique, une introduction philosophique, Flammarion, 1996
-P. Mittelstaedt, The interpretation of quantum mechanics and the measurement process, Cambridge U.P., 1998
-E. Cassirer, Determinism and indeterminism, Yale University Press, 1956

3) Actualité
-M. Davis, « A relativity principle in Quantum mechanics », International Journal of Theoretical physics, 16, 867-874, 1977
-P. Teller, « Relational holism and quantum mechanics », British Journal in the Philosophy of Science, 37, 71-81, 1986
- D. Finkelstein, Quantum Relativity, Springer-Verlag, 1996
-U. Mohrhoff, « What quantum mechanics is trying to tell us », American Journal of Physics, 68, 728-743, 2000
- M. Mugur-Schächter, « Quantum mechanics versus a method of relativized conceptualization », in: M. Mugur-Schächter & A. van der Merwe (eds.), Quantum Mechanics, Mathematics, Cognition and Action, Kluwer, 2002

Sur le site internet de tirés à part de physique xxx.lanl.gov:
-D. Mermin, « The Ithaca Interpretation of Quantum Mechanics », quant-ph 9609013
-Carlo Rovelli, « Relational Quantum Mechanics », quant-ph 9609002 (également International Journal of Theoretical Physics, 35, 1637-78, 1996).
- Gyula Bene, « Quantum Reference systems: a new framework for quantum mechanics »,
quant-ph/9703021.
Etc.